Courrier du SIVOM aux maires 

Bonjour Messieurs les Maires, 

Vous trouverez ci-joint l'article paru ce jour dans les DNA : les restrictions concernant l'utilisation de l'eau potable sont en place depuis hier 17 juillet. Sont interdits :

- remplissage de piscines privées

- lavage de véhicules

- lavage de voiries et trottoirs

- arrosage de pelouse et jardins sauf arrosage manuel ou goutte à goutte. 

Je vous remercie de bien vouloir faire appel au civisme de vos concitoyens.

 

Article paru dans les DNA :

 

Le Bas-Rhin placé en vigilance sécheresse : des mesures de restriction de l’usage de l’eau

 

Le comité sécheresse du Bas-Rhin s’est réuni pour la seconde fois ce mercredi 17 juillet, afin d’analyser l’évolution de la situation de la ressource en eau dans le département.

Il en ressort que les fortes températures relevées depuis le 30 juin, cumulées à de faibles précipitations, ont engendré un stress hydrique important  : l’indicateur de l’humidité des sols à ce jour se situe dans les 10 % des sécheresses les plus sévères, souligne la préfecture.

Pour les semaines prochaines, les modèles de prévision prévoient des températures plus chaudes que les normales saisonnières avec un temps généralement sec, émaillé d’averses ou d’orages isolés. Le niveau de la nappe phréatique d’Alsace est en baisse et est toujours inférieur à celui observé en 2018 à la même période.

Tous les cours d’eau affichent des niveaux à la baisse par rapport à la dernière réunion du comité : le seuil d’alerte est atteint pour la Lauter, le Sauer, la Moder, la Zorn, la Bruche, l’Ehn, l’Andlau, le Giessen, la Liepvrette, la Sarre et l’Ill. Plusieurs cours d’eau, notamment les cours d’eau phréatiques du Ried-Centre Alsace, dont le niveau est très lié à celui de la nappe d’Alsace, sont asséchés (10 stations sur 30).

Des mesures de restriction de l’usage de l’eau ont été décidées.

Prélèvements en rivière : une réduction du nombre de pompes fonctionnant simultanément

Le préfet du Bas-Rhin renforce ses recommandations à l’ensemble des usagers du département (collectivités, particuliers, industriels, agriculteurs, etc.) pour une utilisation économe de l’eau. Il interdit : le remplissage des piscines privées, le lavage des véhicules (sauf dans les stations professionnelles), le lavage des voiries et des trottoirs, l’arrosage des pelouses et jardins (sauf arrosage manuel ou goutte à goutte), l’alimentation des fontaines publiques en circuit ouvert. Les collectivités et les industriels doivent surveiller la qualité de leurs rejets, car en période d’étiage, les cours d’eau sont plus sensibles aux rejets d’effluents, en raison d’une moindre capacité de dilution.

Concernant les prélèvements en rivière, sur proposition de la profession agricole, une réduction, par tronçon, du nombre de pompes fonctionnant en même temps et des débits instantanés de ces pompes sera mise en place.

Concernant les prélèvements dans la nappe phréatique, des restrictions limitées aux prélèvements situés dans une bande de 200 mètres le long des cours d’eau prioritaires du schéma d’aménagement et de gestion des eaux du bassin Ill-Nappe-Rhin sont prescrites.

Un avis à la batellerie sera transmis afin de regrouper les bateaux de tourisme qui empruntent les écluses et de limiter le volume d’eau ainsi consommé.

Ces mesures prises dans le Bas-Rhin font suite à celles qui ont été adoptées dans le Haut-Rhin il y a cinq jours.

Il n’est pas signalé pour l’instant de problème d’alimentation en eau potable sur le département.

Le prochain comité sécheresse se tiendra le 7 août à la préfecture du Bas-Rhin. Si les indicateurs hydrologiques devaient atteindre les seuils d’alerte renforcés avant cette date, le préfet prendrait alors automatiquement les dispositions de renforcement des restrictions qui s’imposent.

Retour à la liste des actualités